Page

« Histoire en transit » (2007)

A Propos de Mona Luison | Art Sculpture Textile (Emmanuelle Loison) | Upcycling

Dans « Histoire en transit » je voulais savoir si j’étais gourmande.

Quel rapport je pouvais avoir avec la nourriture: « Dis moi ce que tu manges je te dirais qui tu es? »( Brillat Savarin). J’ai noté ainsi tout ce que je mangeais pendant 6 mois, j’inscrivais jour après jour sur des plaques de laiton, lettre par lettre, les noms des aliments que j’avais consommés lors de ma journée. Je voulais ainsi créer un objet qui se construise au fil du temps, et que celui-ci devienne une sorte d’excroissance sortant de ma bouche, une sorte de mue de six mois de mon appareil digestif ouvert au regard d’autrui.

Cette sculpture reprenant la forme de mes organes est le témoin de ce que j’ai ingéré. De ce que l’intérieur de mon corps a transformé à une période donnée de mon existence.Elle devient le journal intime de mon tube digestif, la cristallisation de mes absorptions alimentaires, une extension de mon corps. Elle met en avant mon corps biologique, ce qui fait que je suis en vie, de l’intérieur vers l’extérieur. Car la nourriture correspond à un besoin vital, le fonctionnement de l’organisme dépendant en grande partie de notre alimentation.

Gros plan.
« Histoire en transit ».